Petite expérience de populisme à la FN

Petite expérience de populisme à la FN

Ce matin, France TV Info, qui avaient elle-même partagé l’info qu’elle dénonce, et elle le reconnait, ce qui est appréciable, démentait un mauvais buzz limite raciste qui avait enflammé les non vacanciers de ce mois d’août : non, un père n’a pas laissé sa fille se noyer à Dubaï cet été. Histoire sordide, coutume stupide, divagations racistes, tout était bon pour exciter le twittos en mal d’indignation. Ces mêmes twittos, enfin pour certain-es, qui étaient alors heureux de sauter à pieds joints sur les « merdias » (comme ils disent) qui font mal leur travail.

Lire la suite

Cette leçon que nous a donnée l’Irlande

Cette leçon que nous a donnée l’Irlande

L’Irlande s’est prononcée, par un référendum : 62,1 % des Irlandais ont dit OUI à cette question : « Le mariage peut être contracté suivant la loi entre deux personnes sans distinction de sexe. ».

Le référendum, moment (ultra) direct de démocratie, légitime la décision de façon importante, surtout lorsque la participation est indiscutable, celle-ci ayant dépassé les 60 %, un score plus élevé que la moyenne habituelle des référendums.

Lire la suite

Faut-il demander la dissolution des partis qui ont été vus dans des manifs violentes ?

Faut-il demander la dissolution des partis qui ont été vus dans des manifs violentes ?

La manifestation avait commencé dans le calme et pourtant horreur : des incidents ont éclatés opposants des manifestants venus pour en découdre et les forces de l’ordre.

Photo AFP/KENZO

Les images sont violentes, nous avons bien à faire à des groupuscules venus délibérément en découdre, assoiffés de haines et de violences.

https://www.youtube.com/watch?v=A6XcErjZJ00

Parmi les leaders politiques, aucun n’a osé demander la dissolution des partis politiques qui ont soutenu ces manifestations. Tout simplement parce que les raccourcis simplistes sont le terreau du populisme.

Aujourd’hui ? Oh nous croisons sur les réseaux sociaux des UMP décomplexés demandant la dissolution d’EELV. On les savait bêtes et méchants, mais à chaque trouvaille, ils nous épatent toujours.

 

De l’étude du populisme par les stats de mes articles

De l’étude du populisme par les stats de mes articles

Il y a peu, je faisais mon geignard sur Twitter :

Petite explication : via mon hébergeur de blog (WordPress.com), et pour ceux qui ne le savent pas, je vois en temps réel les statistiques de fréquentations de mon blog.

Sur ce blog, et c’est dans sa définition en sous titre, juste au-dessus, levez les yeux, oui sous le titre du site, je laisse traîner mes humeurs, parfois un peu trop cash pour être posées sur le site de mon parti.

Et ce n’est pas la première fois que je remarque le fait : un article polémique cartonne, alors qu’une analyse, une info utile ou simplement un article en extase devant quelque chose de gratuitement beau fait un bide. Bon, attention tout ceci est empirique !

Clipboard01
Cliquez sur l’image pour la voir en plus grand…

Bon bah, voilà, vous connaissez, en partie, les taux de fréquentation de mon blog. Ohé, ne riez pas, c’est pas mal quand même !

Qu’y voit-on ? Du mariage pour tous, de l’explication amours/désamours PS/EELV, de la nouille goguenarde, de l’indignation, tout cela en tête des articles (attention certains ont une durée de vie plus élevée que d’autres).

Et mes petits zinzins que j’aime bien, Paris sous les eaux, si les abeilles n’étaient pas là, le soutien au Cinéma des Carmes (non visible sur l’image), tous ces articles sont relégués en queue de peloton.

A part, on retrouve la Bande Annonce de Supertrash, mais j’ai triché : je relance de temps en temps sur les réseaux sociaux. De toute façon, là je triche aussi, et vous manipule : j’ai mis les liens pour espérer relancer ces articles.

J’ai opéré la même observation anti-scientifique mais très à la louche sur mes articles sélectionnés par le Plus du Nouvel Obs :

Stats LePlus Nouvel Obs
Les stats sur mes articles du Plus du Nouvel Obs

Où l’on découvre que Maxime Buizard est plus fort que Barjot, que Cécile Duflot, et que tout le monde s’en tape de Delphine Batho.

Alors que dois-je faire ? Réagir comme un TF1 de pacotille en multipliant la polémique, en extrapolant, en mettant en plus du sexe et de la violence ? Ainsi, je suis sur de développer mon audience.

Mais comme disait Desprosges : des voyeurs qui matent un exhibitionniste, franchement, c’est petit.

Non rassurez-vous. Je ne vais rien changer. Toujours des articles avec des petits coups de gueule, ça me ressemble tellement, attirant ainsi l’audience juste nécessaire pour qu’un ou deux lecteurs puissent s’attarder un instant sur mes petits zinzins. En d’autres termes : on ne change rien !