#NDDL : la colère du petit chef

#NDDL : la colère du petit chef

Vendredi 17 juillet,  la justice a rejeté les recours présentés lors de l’audience du 18 juin dernier, émanant de l’ACIPA, d’associations d’agriculteurs et d’élus locaux, concernant les volets environnementaux du projet. Il s’agit d’un revers pour les opposants à cet inutile, coûteux et polluant projet d’aéroport. Lire la suite

Les grands projets inutiles : vous faire croire que c’est dans l’intérêt général

Les grands projets inutiles : vous faire croire que c’est dans l’intérêt général

Xavier Beulin a parlé : les “djihadistes verts” en veulent au progrès. Avant lui, nous avions déjà eu “le retour à la bougie” et l’ “écologie, ça commence à bien faire” de Sarkozy, sans oublier bon nombre de balayages méprisants de mains face à nos arguments dans des réunions publiques sur le POCL, sur les plateaux de télé traitant de Notre Dame des Landes ou du barrage du Sivens.

Lire la suite

Faut-il demander la dissolution des partis qui ont été vus dans des manifs violentes ?

Faut-il demander la dissolution des partis qui ont été vus dans des manifs violentes ?

La manifestation avait commencé dans le calme et pourtant horreur : des incidents ont éclatés opposants des manifestants venus pour en découdre et les forces de l’ordre.

Photo AFP/KENZO

Les images sont violentes, nous avons bien à faire à des groupuscules venus délibérément en découdre, assoiffés de haines et de violences.

https://www.youtube.com/watch?v=A6XcErjZJ00

Parmi les leaders politiques, aucun n’a osé demander la dissolution des partis politiques qui ont soutenu ces manifestations. Tout simplement parce que les raccourcis simplistes sont le terreau du populisme.

Aujourd’hui ? Oh nous croisons sur les réseaux sociaux des UMP décomplexés demandant la dissolution d’EELV. On les savait bêtes et méchants, mais à chaque trouvaille, ils nous épatent toujours.

 

Valls : provocateur ou incompétent ?

Valls : provocateur ou incompétent ?

Vendredi matin, la Préfecture de Nantes refusait le parcours de la manifestation contre Notre Dame Des Landes, redoutant les débordements :

“Considérant que plusieurs milliers de personnes sont attendues dans le cadre de cette manifestation, indique cet arrêté, considérant que la présence de groupes violents a été observée dans des manifestations de ce type par le passé, à Nantes, et qu’ils ont causé dans des circonstances comparables de sérieux troubles à l’ordre public, considérant que les organisateurs n’ont pas déclaré la manifestation dans les formes légales mais ont fait connaître par voie de presse le 20 janvier un projet d’itinéraire comportant des rues où l’ordre public et la sécurité de la manifestation ne pourraient pas être assurés, malgré le courrier qui leur a été notifié le 14 février pour les en dissuader (…)” poursuit l’arrêté, “tous type de manifestations ou attroupements est interdit le samedi 22 février 2014”.

Un nouveau parcours a donc été étudié. Celui-ci passait Rue de Strasbourg où se trouvent une annexe de la Mairie de Nantes et une agence Vinci. Puis passant devant l’Hôtel-Dieu, la manifestation allait croiser un commissariat.

Les forces de polices étaient particulièrement renforcées, nous avons vu quatre camions avec canons à eau, des barrières digne de Davos, des CRS, gendarmes mobiles, police municipale, tout était mobilisé, tous étaient tendus bien avant les échauffourés.

Davos sur Loire
Davos sur Loire

Le Préfet le dit, il s’attendait à des populations violentes en marge de la manifestation pacifique. Le Préfet a un patron : le Ministre de l’Intérieur.

Et pourtant celui-ci pousse des cris d’orfraie au soir des heurts rencontrés à Nantes, violences que nous écologistes condamnons.

Alors, avec les connaissances du Préfet, les renseignements de la DCRI, on est en droit de se poser la question : monsieur Valls est-il complètement innocent dans cette histoire ou doit-il quitter le Gouvernement face à une incompétence pouvant mener au chahut urbain ?

Notre-Dame-des-Landes, non à un projet coûteux, destructeur et inutile #NDDL

Notre-Dame-des-Landes, non à un projet coûteux, destructeur et inutile #NDDL

Le 22 février prochain, une grande manifestation s’organise à Nantes pour dénoncer le projet inutile et coûteux d’un nouvel aéroport à Notre-Dame-des-Landes. C’est un véritable passage en force : les quatre arrêtés nécessaires aux travaux préalables ont été signés ! L’État entend donc impunément commencer la destruction du bocage et des espèces protégées en débutant le chantier. Europe Écologie Les Verts réitère son opposition absolue à ce projet ubuesque, inutile et coûteux, et renouvelle sa demande d’études indépendantes sur l’optimisation de l’aéroport existant. Avec les associations et les citoyen-nes, les écologistes s’opposeront à toute action irréversible sur le terrain. Lire la suite