Khmer, Taliban, Ayatollah… mais de préférence vert

Khmer, Taliban, Ayatollah… mais de préférence vert

Dans un brûlot contre le parti vert français, en 2011, « A bas le parti Vert ! Vive l’écologie ! », Gaby Cohn-Bendit, frère-de, s’amusait du surnom qu’il avait donné aux militants proches d’Antoine Waechter : les khmers verts. Mais il faut se méfier des surnoms « rigolos » qu’on lâche un jour, parfois il y a un retour de bâton.

Lire la suite