Un « sale » juif au Panthéon : les dégueuleries de l’extrême-droite

Un « sale » juif au Panthéon : les dégueuleries de l’extrême-droite

Comme beaucoup le savent, la semaine dernière ont été admis-es à entrer au Panthéon, deux femmes et deux hommes : Geneviève de Gaulle, Germaine Tillion, Pierre Brossolette et Jean Zay. Ce dernier est particulièrement connu dans notre bonne ville d’Orléans : au delà de son courage durant les années sombres où la France de la bonne droite collaboratrice était au pouvoir, Jean Zay, enfant du pays, fut également député et conseiller général du Loiret. Mais Jean Zay, avant d’avoir été un des soldats de l’Armée des Ombres, d’avoir aidé notre pays à se sortir du joug de la haine a, selon certains, un grand tort : il est juif ! Ainsi sur bon nombre de site d’extrème-droite, on peut lire : Avec Jean Zay, la haine de la Nation entre au Panthéon, L’homme qui vomissait sur le drapeau français, l’immonde Juif Jean Zay, entrera au Panthéon (ici et ici). Alors certains esprits qui se sentiront visés (mais je ne vous ai pas nommés… enfin pas encore…), iront dire qu’il ne s’agit pas là du Front national, mais d’émanations (pestilentielles) du Parti de la France (créé par Carl Lang, ancien du Front national). Pas du Front national ? Mais retour sur un de mes anciens articles, où le lien à faire est très simple : suivez ce lien et appréciez le schéma… Et quand bien même, nous le savons, le FN fourmille de ces nazillons d’opérette :

<iframe frameborder= »0″ width= »480″ height= »270″ src= »//www.dailymotion.com/embed/video/xzj33y » allowfullscreen></iframe><br /><a href= »http://www.dailymotion.com/video/xzj33y_le-petit-journal-nous-fait-une-piqure-de-rappel-sur-le-front-national_news » target= »_blank »>Le petit Journal nous fait une Piqure de rappel…</a> <i>par <a href= »http://www.dailymotion.com/Fred-Lille59″ target= »_blank »>Fred-Lille59</a></i>

Même en faisant le ménage, comme à Châteauroux ou à Orléans, le FN a vraiment du mal à masquer ses origines : cette droite vichyiste qui vint au devant des demandes de l’occupant pour la déportation des juifs, tziganes, homosexuels, handicapés et tout ce qu’ils considéraient comme rebuts de leur société.

Orléans, la ville de Jean Zay, verra une liste FN. Elle est créditée dans certains sondages de 15%. Pensez-y avant de voter…

Monsieur le candidat du FN à Orléans, une réaction ?

Merci à David Jonathan pour les liens
Toutes mes amitiés à la famille de Jean Zay, particulièrement à Catherine Martin-Zay et Hélène Mouchard-Zay, ses filles.