Le vote obligatoire : une dictature de la démocratie ?

Le vote obligatoire : une dictature de la démocratie ?

L’Arlésienne, ou le marronnier politique, est de retour : il faut rendre le vote obligatoire.

La raison invoquée est la lutte contre l’abstention, mais une raison secrètement désirée est la baisse de l’influence du Front national. Autant dire une volonté de blocage d’un vote désiré et exprimé par des citoyen-nes, donc un acte anti-démocratique. Sinon, autant trouver la bonne raison pour interdire ce parti d’extrême-droite, et jusqu’à maintenant aucun politique n’a réussi à démontrer le caractère anti-républicain du Front national.

Lire la suite