L’éthique à deux vitesses du FN

Le FN vient d’envoyer deux sénateurs au Parlement, c’est la démocratie, la résultante de la déroute des municipales additionnée à des voix de grand-es électeurs-trices non encarté-es, ou encarté-es ailleurs qu’au FN.

C’est la démocratie, c’est ainsi et nous nous devons de la respecter, même si chacun doit prendre ses responsabilités.

Alors dans un esprit républicain, car nous ne sommes pas des personnes butées et irrespectueuses de notre démocratie, félicitons Messieurs Stéphane Ravier et David Rachline pour cette élection.

Loin de nous l’idée d’enfoncer nos chers adversaires en leur montrant qu’ils deviennent un parti comme les autres, avec ce ratage de peu d’un troisième siège dans le Vaucluse : la faute aux Bompard qui ont fait leur dissidence, malgré de belles et fières idées partagées, mais ils s’expliqueront sur les bancs de l’Assemblée, puisqu’ils sont très heureux de siéger ensemble. Nous ne féliciterons donc pas un troisième sénateur FN (non, non, ne rêvez pas, on ne peut pas mettre le mandat au féminin : il s’agissait bien d’encore un homme).

Félicitons-nous donc de voir entrer au Parlement de futurs alliés pour une moralisation, de la vie politique, puisqu’à plusieurs reprises le FN s’est insurgé contre le cumul des mandats. Ainsi, comme le relève le Lab d’Europe 1, plusieurs membres de ce parti ont souvent rejoint notre combat :

Le cumul en toutes choses est dangereux. (…)  Non pas parce que l’activité de député est incompatible avec celle de maire, (…) en revanche je crois qu’il est vital que nous ouvrions le partage démocratique, que l’on puisse permettre en interdisant le cumul à des hommes et à des femmes d’accéder à des fonctions qui leur sont interdites parce qu’il y a le cumul.

– Gilbert Collard

Nous sommes dans une position répétée depuis des années. Nous ne voulons pas de cumul entre une position de parlementaire et un exécutif local. On le dit de manière absolument constante.

– Florian Philippot

Et fort heureusement en 2017, une loi sera mise en application contre le cumul des Parlementaires avec un mandat local :

Lorsque la loi s’appliquera, en 2017, les parlementaires ne pourront plus être maires, adjoints, présidents ou vice-présidents d’intercommunalité, de conseil départemental (ex-conseil général), de conseil régional ou d’un syndicat mixte. Prévoyante, la loi interdit le cumul avec « toute autre collectivité territoriale créée par la loi ».

Oui, mais il y a un mais…

David Rachline et Stéphane Ravier sont effectivement Sénateurs, mais également maires, respectivement de Fréjus et du 7ème secteur de Marseille, et enfin Conseillers régionaux 1.

Devant les indignations dans les médias, des politiques et des citoyen-nes, Mme Le Pen décide de répondre (toujours, comme le relève le Lab d’Europe 1) :

Je ne crois pas du tout qu’il y ait une incohérence de notre part. Nous avons clairement dit que nous étions contre le cumul des mandats mais nous appliquerons le non cumul quand les autres se l’appliqueront eux aussi.

Mais rien n’empêche le Front national, dans un souci d’éthique et de montrer l’exemple, d’anticiper la loi anti cumul de 2017…

C’est en tout cas ce que fait EELV en s’appliquant soi-même cette règle visible dans son règlement intérieur dès la page 80 : limitation du cumul des mandats, du cumul dans le temps et incompatibilité de mandats.

grillenoncumul

Mme Le Pen avait dit que le FN appliquerait le non cumul quand les autres se l’appliqueront eux aussi ? Et bien chiche, puisque nous, chez EELV, nous le faisons.

Et pendant qu’on est sur le dossier, n’hésitez pas à re-travailler sur les lois déjà existantes pour les respecter, comme celle sur la parité

Il y a tout de même de quoi douter de la sincérité de ce parti qui passe son temps à ranger tous les autres dans le « tous pourri » et qui oublie très souvent qu’il est exactement comme les autres, voire même pire.

1. David Rachline a pour sa part annoncé sur Europe 1 ce 29 septembre qu'il renoncerait à son troisième mandat, celui de conseiller régional

Une réflexion sur “ L’éthique à deux vitesses du FN ”

Laisser un commentaire