Le cinéma indépendant doit vivre à Orléans

1157-1229964960-photo-exterieur-cinema-des-carmes---465fx349fA l’heure où des comédiens et des créateurs vont défendre l’exception culturelle européenne au Parlement à Bruxelles, il nous faut être conscient que sans distributeur et sans les salles indépendants, cette exception ne peut arriver intégralement au regard et à l’esprit du public.

A Orléans, ce cinéma indépendant, ce n’est plus qu’un seul complexe de trois salles : le Cinéma des Carmes.

Soirée ciné-débat, avant première de films sans soutien des majors, festivals décalés, sans ce cinéma, tout ceci ne peut exister.

Après des difficultés, les actuelles responsables de la salle ont été amené à saisir le tribunal de commerce le 3 mai dernier.

Après une période d’observation, le tribunal de commerce a pris la décision le 12 juin, au vu des documents produits par les cogérants et avec leur accord, de confier la gérance à un administrateur qu’il a désigné.

Ce cinéma peut vivre et aujourd’hui il est proposé de le reprendre et d’en devenir les acteurs principaux par la création d’une SCOP (société coopérative et participative).

Nous pouvons tous les soutenir en signant cette pétition : https://www.lapetition.be/en-ligne/Cinema-Les-Carmes-Orleans-Pour-une-exploitation-saine-et-rigoureuse-par-la-creation-d-une-SCOP-13094.html

Une réflexion sur “ Le cinéma indépendant doit vivre à Orléans ”

Laisser un commentaire