Hey, l’écolo ? Tu fais quoi samedi ?

Ce samedi 12 avril sera à l’extérieur ou ne sera pas.

Beaucoup ont entendu parler du grand rassemblement initié au départ par le NPA : la marche nationale à Paris contre l’austérité.

Initié mais également suivi : UGFF-CGT, CGT Finances publiques, URIF-CGT, PDSP-CGT, ATTAC, DAL, Fondation Copernic, JC, PCF, PG, Ensemble !, PCOF, AL.

Cependant, nous ne sommes pas dans une période anodine : pour exemple, le Front de Gauche lance ce vendredi soir officiellement sa campagne pour les Européennes.

Selon Libération, le Front de Gauche compte se servir de la manif contre l’austérité comme d’un tremplin pour ce scrutin, je cite le quotidien :

Il y aura néanmoins un étendard : Alexis Tsipras, leader grec de Syriza et candidat du Parti de la gauche européenne pour la présidence de la Commission (lire Portrait d’hier), sera présent à l’avant du cortège. Avec Pierre Laurent, patron du PCF, et Patrick Le Hyaric, candidat du Front de gauche aux européennes en Ile-de-France. Si le cartel du Front de gauche, qui a su s’entendre pour constituer ses listes, lance officiellement sa campagne pour les européennes ce soir, il espère aussi en donner le ton avec la marche du samedi. Au PCF, on se veut confiant : «A moins de 50 000 personnes, ce serait un échec.»

Il serait balot tout de même qu’un/e candidat/e ou des militant/es d’une liste se retrouvent instrumentalisé/es dans l’intérêt d’une autre, non ? Et pourtant c’est bien sur des sites du Front de Gauche qu’on peut retrouver les appels de membres d’EELV à la participation à cette manifestation.

En parallèle, d’autres événements sont organisés comme le « Paris Roubaix des Alternatives » ou encore « FukuChinon » et où l’on pourra soutenir, retrouver, encourager des candidat/es Europe Ecologie Les Verts comme Karima Delli, Yannick Jadot, Clarisse Heusquin ou encore Nicole Kiils-Nielsen.

Personnellement, j’ai choisi :

Laisser un commentaire