Bâcler une élection, c’est insulter les peuples

Bâcler une élection, c’est insulter les peuples

J’écris ces mots après le scrutin des européennes afin de respecter la loi électorale française.

Depuis quelques jours, nous recevons, nous responsables de partis, et je pense toutes tendances confondues, des emails se plaignant de ci de là d’envois incomplets des professions de foi et bulletins dans les boites aux lettres des citoyens. Il a même été signalé que dans le Pithiverais, tout le monde semblait avoir reçu des envois pour l’euro-circonscription du Sud-Est.

Lire la suite

Les candidats s’invitent dans votre salon !

Les candidats s’invitent dans votre salon !

Ce soir à 20h sur cette page, Clarisse Heusquin, Benoît Faucheux et plusieurs autres candidates et candidats de la liste Europe Écologie Centre Massif central seront en direct vidéo depuis les quatre coins de la circonscriptions pour répondre à vos questions.

Lire la suite

Carnet de campagne : Clarisse Heusquin à Orléans ces 7 et 8 mai

Carnet de campagne : Clarisse Heusquin à Orléans ces 7 et 8 mai

Les 7 et 8 mai dernier, Clarisse Heusquin est venue passer un moment avec les orléanais/es et les habitant/es de son agglomération.

Lire la suite

Chateauroux : pas de soutien d’EELV à la liste PS-divers droite au second tour

Chateauroux : pas de soutien d’EELV à la liste PS-divers droite au second tour

Communiqué de presse EELV Indre
Deuxième tour des élections municipales de Châteauroux

 

Mardi après-midi 25 mars, après le constat de l’absence d’accord avec le Front de Gauche, dans la précipitation de l’échéance, la liste de Mark Bottemine a décidé de fusionner au second tour avec deux autres listes dont les leaders Régis Tellier et Arnaud Clément ont participé pendant 13 ans à l’équipe Mayet-Averous et ne s’en sont pratiquement jamais démarqués.

Lire la suite

Clarisse Heusquin, tête de liste EELV pour les élections européennes à Orléans pour rencontrer les orléanais

Clarisse Heusquin, tête de liste EELV pour les élections européennes à Orléans pour rencontrer les orléanais

Clarisse Heusquin, tête de liste EELV, sera de passage à Orléans le vendredi 21 mars 2014.
Nous vous invitions à participer à un apéritif-dinatoire qui aura lieu, à partir de 19h30, au local EELV Centre.

103 bis rue du faubourg Madeleine – Orléans
station du tram B toute proche : arrêt « Porte Dunoise »

en présence de

Clarisse Heusquin, tête de liste « Europe-Écologie 2014 »,
Benoît Faucheux candidat sur la liste,
Sylvie David-Rousseau candidate sur la liste,
et Jean-Sébastien Herpin candidat sur la liste.

À la veille du premier tour des municipales et à quelques semaines des élections européennes de fin mai, ce temps d’échange et de convivialité sera l’occasion de faire connaissance avec la tête de liste Clarisse Heusquin, d’aborder les sujets politiques locaux et de discuter de la dynamique écologiste pour la campagne des Européennes.

En espérant vous y voir nombreux !

Pour toute information complémentaire :
Quentin AMESLANT
Coordinateur de campagne élections européennes
Région Centre
06 70 42 65 93
eelv.quentinameslant@gmail.com

Les particules élémentaires : ils sont forts ces écolos !

Les particules élémentaires : ils sont forts ces écolos !

Vous connaissiez le lobby gay ? Si puissant qu’ils vont arriver, selon des sources très informées comme l’amie de Poutine, Mme Boutin, à faire changer nos enfants en escargots, êtres super calés dans l’hermaphrodisme.

Et bien il y a pire : le complot des écolos ! Ces êtres verts venus d’ailleurs, qui bouffent de la racine, se chauffent à la bougie et se déplacent sur deux roues même pas motorisées. Ces aliens vous veulent du mal et cela, rien que pour satisfaire leur soif de pouvoir insatiable. Leur Grand Stratéguerre n’étant autre que Duflor et son Golgoth l’infâme JiVayPay, heureusement retenus par un Valsorak combatif.

Et bien, ils viennent d’être démasqués !

 

Mais bon sang, mais c’est bien sûr ! C’est évident, c’est un complot Europe Ecologie – Les Verts : ils ont des grands canons à pollution et ils les déploient au dessus des villes (et sûrement les nuits de pleine Lune !).

La preuve, ils l’avouent eux-même :

Clipboard02
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Et oui !

  • 2009, ils menacent Arthus-Bertrand : fais un film pour nous ou on pète ton hélico,
  • 2010, double combo : Naufrage d’une station pétrolière en Louisiane (Deepwater Horizon) et accident de l’usine d’aluminium d’Ajka en Hongrie, 1,1 million de mètres-cubes de boue rouge toxique se déversent sur plus de 40 km2, et atteignent le Danube le 7 octobre. Et bah, ils font un score aux régionales !
  • 2011, ils secouent la planète exprès pour faire péter Fukushima et remporter des cantons,
  • 2012, ils oublient de se lever, procrastinent, ne trouvent aucune idée tellement Fukushima c’était du lourd, et font 2,31% (*),

  • Donc 2014, ils se lâchent sur la pollution.

C’est vraiment des tordus ces écolos : ils feraient n’importe quoi pour avoir une place de conseiller municipal aux espaces verts.

A moins que la pollution ne soit due à autre chose ? Du genre, on n’oserait pas repenser la place de la voiture (diesel) dans les communes ? On préfère incinérer des ordures plutôt que de mieux recycler ? naaaaaaaaan, pensez-donc… Ce ne peut être ça !

(*) Y'en a bien un qui a eu l'idée de fiche en l'air le 14 juillet, on lui a demandé si il déconnait.
Clarisse Heusquin, tête de liste EELV Européennes 2014 à Bourges et Tours ces 2 prochains jours

Clarisse Heusquin, tête de liste EELV Européennes 2014 à Bourges et Tours ces 2 prochains jours

Clarisse Heusquin, tête de liste EELV aux élections européennes de fin mai 2014, sera à Bourges et Tours les 2 prochains jours.

Vendredi 14 mars à Bourges
– Déjeuner avec la presse en compagnie de Frédéric Terrier, tête de liste de Bourges en transition.
– Balade commentée dans Bourges sur les lieux emblématique du programme de Bourges en transition.
– Apéro avec les militants au local de campagne rue Coursarlon.

Samedi 15 mars à Tours
– Petit déjeuner avec la presse en compagnie d’Emmanuel Denis, tête de liste eelv à Tours.
– Déjeuner avec les acteurs locaux travaillant sur les questions d’agriculture, circuit-courts, qualité et d’Europe.
– Participation à la flashmob de revégétalisation d’une place publique de Tours. N’oubliez pas de venir habillé en vert et avec des végétaux…
– Discussions avec les militants EELV.

N’hésitez pas à venir participer : balade, flashmob, apéro et discussions.

Au plaisir de se croiser près de chez vous durant cette campagne,

Germain Lefebvre
Co-directeur de campagne Europe-Écologie 2014
Région Centre-Massif Central

Une presse présurisée

Une presse présurisée

Comme le montre le film « Les nouveaux Chiens de Garde », la presse et les médias peuvent parfois (souvent) prêter aux doutes. La presse d’opinion ou les lignes éditoriales ne sont pas ici en cause, car il s’agit de choix clairs et dont le public n’est pas dupe. Il ne s’agit pas non plus de la mauvaise foi ou de postures exagérées comme celles de Valeurs Actuelles qui vire plus au fanzine de parti qu’à son but premier de revue d’information boursière. Le problème vient évidemment de l’indépendance du journaliste devant les exigences de pressions diverses qu’elles soient politiques, économiques, d’intérêts financiers ou tout simplement de pouvoirs. D’ailleurs la communication pour Mediapart est assez évocatrice sur le sujet : Lire la suite

Dieudonné : trouble à l’ordre public en région Centre ?

Dieudonné : trouble à l’ordre public en région Centre ?

A l’heure où deux enquêtes pour possible organisation d’insolvabilité sont ouvertes à l’encontre du sieur M’bala M’bala Dieudonné, et suite à la croisade de Manuel Valls contre le Dark Vador des bouffons, les villes qui se voient accueillir sa tournée se posent la question de l’interdiction de son spectacle. Notre région n’est pas en reste : Orléans et Tours réagissent.

Ainsi, Jean Germain, le Maire de Tours vient de demander au Préfet d’Indre et Loire son interdiction en estimant que ses spectacles se transforment « en une propagande raciste, xénophobe, antisémite et négationniste ». « La liberté d’expression est une donnée fondamentale de la République, mais lorsque cette expression se transforme en une propagande raciste, xénophobe, antisémite et négationniste, il y a lieu de réagir », a-t-il ajouté.

A Orléans, le débat est aussi animé. comme le rappelle un article de Mag’ Centre. Serge Grouard, le maire d’Orléans, affirme son opposition à la venue de Dieudonné, invoquant « le trouble à l’ordre public ». et dit avoir saisi le préfet.

Dans ce genre d’affaires, lorsqu’on a un peu de conscience publique, on a tout d’abord le réflexe de se demander si on doit en faire publicité au risque de braquer la lumière de façon positive sur le fait, les idées ou la personne que l’on veut combattre. Après avril 2002, nous avons désiré ne pas faire la promotion des dérives de l’extrême-droite, succédant ainsi à des années à base de « la jeunesse emmerde le Front national » et de manifs anti Le Pen. Mais le résultat est là : la bête a réussi à faire croire qu’elle n’était plus immonde, qu’elle devenait respectable, elle et ses franchises. Et Dieudonné, dont le parrain de la fille est Le Pen, qui se fourvoie dans l’antisémitisme le plus haineux, qui fréquente le dangereux pseudo-penseur Soral, est une franchise du Front National. Alors arrêtons de nous voiler la face, et nous, politiques, devons retrouver notre courage : parlons des dangers d’un discours qui a pu nous amener au séisme d’avril 2002.

Mais il y a la façon d’aborder le sujet : doit-on seulement attaquer les idées et montrer leurs potentielles dangereuses conséquences ou doit-on pousser jusqu’à l’interdiction de toute expression de ces idées ?

© Thomas Padilla / Maxppp

La réponse de l’actuel Ministre de l’Intérieur est claire : il faut interdire l’expression publique de Dieudonné. C’est d’ailleurs la seule action qu’il peut envisager, la justice n’étant pas de son ressort.

Retrouvez le texte de Christiane Taubira en cliquant sur l’image

De son côté la Garde des Sceaux explique comment elle combattra ce triste sire : par le droit, et c’est heureux, c’est sa mission, donc après que le forfait fut commis dans le plus pur respect de l’état de droit. Mme Taubira ajoute que son action sera également politique, en tant que porteuse d’idéaux politiques et avec le talent qu’on lui connait :

Ces provocations putrides testent la société, sa santé mentale, sa solidité éthique, sa vigilance. Il nous faut y répondre, car la démocratie ne peut se découvrir impuissante face à des périls qui la menacent intrinsèquement. Il faut donc descendre dans l’arène, disputer pied à pied, pouce par pouce l’espace de vie commune, faire reculer cette barbarie ricanante, la refouler, occuper le terrain par l’exigence et la convivialité.

Car il est hors de question de commencer l’année en « livrant le monde aux assassins d’aubes » (Aimé Césaire).

Nous voilà donc face à deux façons de réagir : la réponse juridique au possible délit en parallèle d’un combat politique des idées nauséabondes ou l’interdiction en amont de toute expression sous couvert de présomption de culpabilité.

Face aux enquêtes de la Justice sur l’organisation de son insolvabilité pour ne pas payer les sommes qu’il doit après condamnations, la défense de l’avocat de Dieudonné exprimée dans les médias ne s’est pas faite attendre : le premier a organiser l’insolvabilité de Dieudonné est Manuel Valls par sa volonté d’interdire les spectacles du monsieur (déclaration par téléphone sur Itélé, ce matin du 4 janvier).

Nous y voilà : la victimisation est lancée, Dieudonné est l’innocente cible de la censure, tout est fait pour le détruire. Nous l’avions craint, Valls l’a fait. Et cette victimisation fera son office : les aficionados du roi de la quenelle, conscients ou pas des idées dangereuses qu’il colporte, vont que mieux soutenir leur héraut… en allant à ses spectacles, en multipliant les quenelles sur les réseaux sociaux quitte à piéger leur bourreau.

Mais la question reste posée : Jean Germain, Serge Grouard, portés par les déclarations de Manuel Valls, peuvent-ils faire interdire la présence de rassemblements autour de Dieudonné sur leurs communes, même appuyés par le Préfet de leur département ?

Dans un badin billet mâtiné d’un fort agréable petit cour de droit, Maître Eolas nous explique qu’il y a fort à parier qu’une interdiction sera cassée par le Conseil d’Etat. A l’évocation de troubles à l’ordre public, la haute institution pourra répondre que l’éventualité de troubles, alléguée par le maire, ne présentait pas un degré de gravité tel qu’il n’ait pu, sans interdire la conférence spectacle, maintenir l’ordre en édictant les mesures de police qu’il lui appartenait de prendre.

Et cela est déjà pratiquement arrivé, comme le rappelle Mag’Centre : le maire d’Orvault (Loire-Atlantique) qui avait voulu faire interdire un spectacle de Dieudonné sur ce critère de « trouble à l’ordre public » a été condamné en référé par le Conseil d’Etat à verser 15 000 euros à Dieudonné, « pour atteinte grave à la liberté d’expression ». 

Et publicité sera faite d’une telle décision, afin de faire progresser la victimisation, le paranoïaque aura les preuves à exhiber aux yeux du public pour masquer son vrai visage d’un porteur d’idées troublant réellement l’ordre public.

Manuel Valls court vers l’échec, Jean Germain et Serge Grouard seront bafoués et Dieudonné en sortira grandit. Mais on oubliera jusqu’au présidentielle où Valls sera candidat, et la lenteur de la justice fera que les municipales seront passées quand elle rendra sa décision.

Alors à l’instar de Pierre Joxe, ami socialiste, citoyen humaniste, rejoint nous avec Christiane Taubira dans le combat contre les sales idées en respect du droit, et ne cautionne pas la politique de l’émotion au service d’une communication surfaite dont le but n’est pas ce qu’elle déclare.

Quant à toi, quenelleur irresponsable, va, suis ton chemin, tu seras la première victime des haineux que tu défends.

En attendant, le spectacle à Orléans est quasiment complet. Si il est interdit, comment gérera-t-on les 2500 personnes mécontentes aux portes du Zénith ? Voilà un réel problème de trouble à l’ordre public dont l’origine se trouve dans l’interdiction a posteriori de la vente des billets. Gouverner, c’est… prévoir.

Pour les Européennes, nous miserons sur la jeunesse

Pour les Européennes, nous miserons sur la jeunesse

Lors du Conseil fédéral des 14 et 15 décembre, EELV a désigné ses têtes de listes pour chaque Euro-Région :

Est :
Sandrine Bélier
Candidat d’ouverture (Homme)
Hannah Clairière
Philippe Hervieux

Ile-de-France :
Pascal Durand
Eva Joly
Candidat d’ouverture (Homme)
Nathalie Laville
Pierre Serne
Anny Poursinoff

Centre :
Clarisse Heusquin
Candidat d’ouverture (Homme)
Hélène Levet
Benoît Faucheux

Nord-Ouest :
Karima Delli
François Veillerette
Madjouline Sbaï
Candidat d’ouverture (Homme)

Ouest
Yannick Jadot
Nicole Kiil-Nielsen
Jean-Philippe Magnen
Janick Moriceau

Outre-Mer
Yvette Duchemann
Candidat d’ouverture
Bénédicte Monville Cecco

Sud-Est
Michèle Rivasi
Karim Zéribi
Candidate d’ouverture
Jean-Charles Kohlhass

Sud-Ouest
José Bové
Catherine Grèze
Stéphane Saubusse
Françoise Alamartine

Ces désignations, qui ont remporté plus de 81% des suffrages, savent reconnaître le travail de chacun-ne de nos euro-député-es sortant-es de leur premier mandat, mais savent également profiter de la décision de Daniel Cohn-Bendit, Hélène Flautre, Yves Cochet ou Jean-Paul Besset, entre autres, de ne pas se représenter, en privilégiant le renouvellement par la jeunesse expérimentée et l’ouverture : l’esprit de 2009 est toujours là !

Retrouvez nos actuel-les eurodéputé-es et la description de leurs engagements et travaux sur ce site : http://europeecologie.eu/.

Je salue donc de façon chaleureuse Sandrine Bélier, Eva Joly, Karima Delli, Yannick Jadot, Michèle Rivasi, José Bové et Catherine Grèze qui sauront faire profiter de leur expérience à nos futur-es petit-es nouveaux-velles.

Ainsi pour l’Outremer, Yvette Duchemann emmènera notre liste afin de ne pas oublier que l’Europe c’est aussi des représentations ultramarines.

Pour la grande circonscription Centre-Massif Central (Limousin, Centre et Auvergne), nous serons toutes et tous les soutiens de Clarisse Heusquin qui conduira notre liste.

clarisseheusquinbruxelles

Ayant adhéré à EELV juste après la verte ferveur des élections européennes de 2009, Clarisse a su montrer une solide expérience par sa bonne connaissance de la politique et des institutions européennes. En effet, à 25 ans, Clarisse est une des dirigeantes de la Fédération des jeunes Verts européens.

Expérience, jeunesse, dynamisme, voilà ce qu’il y a de mieux pour succéder à Jean-Paul Besset, notre actuel euro-député Centre-Massif Central, qui saura, je le pense, accompagner Clarisse pour la transmission des dossiers sur lesquels il a su travailler au mieux.

Avec elle, nous menerons une campagne d’explication et de remotivation pour proposer une alternative aux actuelles politiques européennes et  lutter contre l’europhobie ambiante, car comme le dit Clarisse :

« ce n’est pas l’Europe qu’il faut remettre en cause mais les politiques qui y sont menées »

BKshYQSCAAATHF7
Avec Clarisse, on peut le do it

Enfin, j’en profite également pour féliciter Benoit Faucheux, un des deux Trésoriers-ières régionaux-nales d’EELV Centre, qui accompagnera Clarisse dans la campagne.

Et pendant ce temps-là, la consultation continue pour la Primaire verte européenne. Il faut juste que vous ayez 16 ans et vous pourrez choisir les deux têtes transnationales européennes pour emmener le futur PVE (Parti Vert Européen).