Pour les Européennes, nous miserons sur la jeunesse

Pour les Européennes, nous miserons sur la jeunesse

Lors du Conseil fédéral des 14 et 15 décembre, EELV a désigné ses têtes de listes pour chaque Euro-Région :

Est :
Sandrine Bélier
Candidat d’ouverture (Homme)
Hannah Clairière
Philippe Hervieux

Ile-de-France :
Pascal Durand
Eva Joly
Candidat d’ouverture (Homme)
Nathalie Laville
Pierre Serne
Anny Poursinoff

Centre :
Clarisse Heusquin
Candidat d’ouverture (Homme)
Hélène Levet
Benoît Faucheux

Nord-Ouest :
Karima Delli
François Veillerette
Madjouline Sbaï
Candidat d’ouverture (Homme)

Ouest
Yannick Jadot
Nicole Kiil-Nielsen
Jean-Philippe Magnen
Janick Moriceau

Outre-Mer
Yvette Duchemann
Candidat d’ouverture
Bénédicte Monville Cecco

Sud-Est
Michèle Rivasi
Karim Zéribi
Candidate d’ouverture
Jean-Charles Kohlhass

Sud-Ouest
José Bové
Catherine Grèze
Stéphane Saubusse
Françoise Alamartine

Ces désignations, qui ont remporté plus de 81% des suffrages, savent reconnaître le travail de chacun-ne de nos euro-député-es sortant-es de leur premier mandat, mais savent également profiter de la décision de Daniel Cohn-Bendit, Hélène Flautre, Yves Cochet ou Jean-Paul Besset, entre autres, de ne pas se représenter, en privilégiant le renouvellement par la jeunesse expérimentée et l’ouverture : l’esprit de 2009 est toujours là !

Retrouvez nos actuel-les eurodéputé-es et la description de leurs engagements et travaux sur ce site : http://europeecologie.eu/.

Je salue donc de façon chaleureuse Sandrine Bélier, Eva Joly, Karima Delli, Yannick Jadot, Michèle Rivasi, José Bové et Catherine Grèze qui sauront faire profiter de leur expérience à nos futur-es petit-es nouveaux-velles.

Ainsi pour l’Outremer, Yvette Duchemann emmènera notre liste afin de ne pas oublier que l’Europe c’est aussi des représentations ultramarines.

Pour la grande circonscription Centre-Massif Central (Limousin, Centre et Auvergne), nous serons toutes et tous les soutiens de Clarisse Heusquin qui conduira notre liste.

clarisseheusquinbruxelles

Ayant adhéré à EELV juste après la verte ferveur des élections européennes de 2009, Clarisse a su montrer une solide expérience par sa bonne connaissance de la politique et des institutions européennes. En effet, à 25 ans, Clarisse est une des dirigeantes de la Fédération des jeunes Verts européens.

Expérience, jeunesse, dynamisme, voilà ce qu’il y a de mieux pour succéder à Jean-Paul Besset, notre actuel euro-député Centre-Massif Central, qui saura, je le pense, accompagner Clarisse pour la transmission des dossiers sur lesquels il a su travailler au mieux.

Avec elle, nous menerons une campagne d’explication et de remotivation pour proposer une alternative aux actuelles politiques européennes et  lutter contre l’europhobie ambiante, car comme le dit Clarisse :

« ce n’est pas l’Europe qu’il faut remettre en cause mais les politiques qui y sont menées »

BKshYQSCAAATHF7
Avec Clarisse, on peut le do it

Enfin, j’en profite également pour féliciter Benoit Faucheux, un des deux Trésoriers-ières régionaux-nales d’EELV Centre, qui accompagnera Clarisse dans la campagne.

Et pendant ce temps-là, la consultation continue pour la Primaire verte européenne. Il faut juste que vous ayez 16 ans et vous pourrez choisir les deux têtes transnationales européennes pour emmener le futur PVE (Parti Vert Européen).

16 voix et un désert maritime…

16 voix et un désert maritime…

Le chalutage provoque de gros dégâts sur la biodiversité, là où il est pratiqué.

L’Europe avait à se prononcer ce jour sur l’interdiction de cette technique de pêche en haute mer.

La Commission Européenne proposait l’interdiction, Carrefour et Casino, entre autres distributeurs, s’engageaient à ne plus y avoir recours. Mais c’était sans compter sur le zèle du « compromis » imaginé par les conservateurs et les socialistes de la commission pêche du Parlement Européen à la grande satisfaction du lobby des armateurs.

L’interdiction du chalutage en eau profonde a été rejeté par le parlement européen avec 16 petites voix d’écart.

Ces 16 voix seront la vitrine de la responsabilité d’extinction d’espèces, de rupture de la chaîne alimentaire, des dérèglements naturels qui en découleront.

Ce n’est pas uniquement pour trois poissons des profondeurs que je m’inquiète, mais c’est juste pour toute la vie sur notre planète, un héritage, celui des générations futures…

Cousteau, réveille toi, reviens, les socialistes oublient ce vers quoi ils avaient avancé…

Retrouvez le communiqué de presse EELV
Ainsi que la réaction de Jean Paul Besset, Eurodéputé EELV Centre-Massif Central

Mise à jour du 11 décembre :
Retrouvez le vote de vos eurodéputés, comprenez ceux qui ont voté pour empêcher l’interdiction du chalutage en eaux profondes malgré le fait que leur parti ait été contre, ceux là même qui montre que le lobbying a une action sur eux :
Consultez les votes en cliquant ici…

C’est bientôt les européennes, n’oubliez pas…