Alerte : Il vous reste peu de temps…

Les années qui arrivent seront ponctuées par d’importants moments électoraux. Vous avez le choix : laisser couler et ne pas participer à votre propre avenir, ou courir lundi ou mardi vous inscrire sur les listes électorales.

Des élections, peut sortir un résultat que vous ne souhaitez pas. Votre cadre de vie, vos droits, vos impôts, votre protection sont en jeu : une société est une addition d’individualités et non pas d’individualismes.

Selon un article du Monde du 24 décembre dernier, nous découvrons que près de trois millions de Français ne sont pas inscrits sur les listes électorales.

Bien, maintenant que je vous ai bien culpabilisé, voici comment faire…

Photo EELV Lille

Où s’enregistrer et quels documents fournir? 

L’inscription s’effectue à la mairie, jusqu’à son heure de fermeture mardi, en présentant une pièce d’identité ainsi qu’un justificatif de domicile de moins de trois mois (quittance de loyer, facture d’électricité…). La carte électorale sera envoyée dans les boîtes aux lettres au terme de la période de révision annuelle des listes électorales, c’est-à-dire tout début mars. De plus en plus de villes offrent la possibilité d’une inscription par Internet, via le site www.mon.service-public.fr (en vous rendant sur le site, vous saurez si votre commune est partenaire du dispositif). Il suffit alors de numériser les pièces justificatives. Ce téléservice est 100% gratuit. Gare aux arnaques sur la Toile : le ministère de l’Intérieur a, en effet, « fortement » déconseillé de se connecter à des « sites suspects » qui prétendent faciliter les démarches moyennant de l’argent !
(piqué sur un article du Parisien)

Alors… Pour éviter de gueuler dans le vide, pourquoi ne pas participer ?

Laisser un commentaire