A la hauteur des enjeux

Tribune collective initialement parue dans L’Humanité du 15 mars 2017

« Quoi qu’il en soit, si vous ne vous mettez pas d’accord de n’importe quelle façon, allez tous vous faire cuire un œuf, je reste à la maison le jour du vote. »

Nous sommes citoyen-ne-s, élu-e-s, militant-e-s politiques, et voilà ce que nous entendons, chaque jour, autour de nous, dans la rue, sur nos lieux de travail.

Depuis plusieurs mois, la campagne pour l’élection présidentielle 2017 est faite de très nombreuses surprises avec la mise hors jeu des responsables politiques des dernières années (Hollande, Sarkozy, Valls…).

Chez la gauche et les écologistes, la victoire de Benoît Hamon a ouvert de nouveaux espoirs au-delà des électeurs socialistes.

Cette primaire bouleverse toutes les prévisions et nous place toutes et tous en face de grandes responsabilités :

  • Souhaitons-nous instaurer une nouvelle république plus démocratique ? Le changement de République en France ne s’est produit qu’à des moments historiques majeurs : deux révolutions pour les deux premières, la chute de Napoléon III, la fin de la seconde guerre mondiale, la guerre d’Algérie. Aujourd’hui, la 5ème république est à bout de souffle avec un Président incapable de se représenter ou un ancien premier-ministre rattrapé par les « affaires ».
  • Voulons-nous nous projeter dans un avenir sans risque en actant la sortie du nucléaire et la mise en chantier de la transition énergétique créatrice d’activités multiples et d’un surcroît de justice sociale ?
  • Souhaitons-nous construire les bases d’un nouveau pacte social, par exemple autour d’une réflexion sur le revenu d’existence, comme nos pères le firent au sortir de la guerre en mettant en place la sécurité sociale, issue du programme du Conseil national de la Résistance ?
  • Serons-nous capables collectivement de réorienter l’espace européen dans un cadre de justice sociale, fiscale et environnementale ?

Aujourd’hui, nous savons que seul un vaste rassemblement des forces écologistes et sociales, est susceptible d’enclencher une dynamique gagnante à la présidentielle et aux législatives, comme de permettre à une majorité parlementaire qui le soutiendra, la mise en œuvre d’un ambitieux programme de transformation écologiste et sociale.

La société civile est en ébullition. Les grandes associations, les appels « des 100 », des « jours heureux » et d’autres, les syndiqués, le peuple de gauche et écologiste nous appellent à nous dépasser. Ne les décevons pas !

Monsieur Mélenchon, Monsieur Hamon, saisissez ce moment historique pour entrer dans l’Histoire.

De votre volonté et de votre décision, il résultera soit de laisser la France et l’Europe aux mains des forces les plus sombres, réactionnaires et récessives, soit de lever une grande espérance en un monde viable pour toutes et tous, apaisé et juste.

Signataires :

Ariane Ascaride (Comédienne), Didier Bezace (Comédien), Christophe Boudet (Secrétaire Régional EE-LV Bourgogne), Jacques Boutault (Maire écologiste du 2e arrondissement de Paris), Catherine Corsini (Réalisatrice), Alain Coulombel (Bureau Exécutif EE-LV), Jean Pierre Darroussin (Comédien), Jérôme Gleizes (Conseiller de Paris EE-LV), Robert Guédiguian (Réalisateur), J.S. Herpin (Secrétaire Régional EE-LV Centre), Guillaume Hédouin (Secrétaire Régional EE-LV Normandie), Nicolas Hervé (Président Commission Electorale EE-LV), Annie Lahmer (Conseillère Régionale EE-LV Ile de France), Claire Mallard (Secrétaire Régional EE-LV Bourgogne), Gil Mettai (Secrétaire Régional EE-LV Picardie), Michèle Rivasi (Députée européenne), Sandra Regol (Bureau Exécutif EE-LV), Philippe Torreton (Comédien), Lambert Wilson (Comédien).

2 réflexions sur “ A la hauteur des enjeux ”

Laisser un commentaire